Nouvelles financières

  1. La guerre éclate

    Les relations entre la Russie et l’Ukraine se sont détériorées depuis que le président russe Vladimir Poutine a annexé la Crimée en 2014.

  2. Il y a quand même de bonnes nouvelles

    Nous parlons des contraintes d’approvisionnement et d’inflation élevée depuis un certain temps déjà, et les autres mauvaises nouvelles n’ont pas manqué non plus.

  3. Coups de klaxon pour plus d’investissement

    Les données d’inflation américaine de janvier ont été encore plus élevées que nos prévisions, qui étaient supérieures au consensus et, par conséquent, l’issue de la prochaine réunion de la Réserve fédérale (Fed), le 16 mars, sera très serrée.

  4. Les banques centrales minimisent-elles toujours autant la hausse des prix du pétrole?

    Cette semaine, les banques centrales nord-américaines ont probablement été soulagées d’avoir récemment mis au rancart la thèse d’inflation transitoire

  5. Voilà ce qui risque réellement d’être transitoire

    La décision de la Banque du Canada (BdC) de maintenir les taux d’intérêt inchangés cette semaine était conforme à nos prévisions, mais a surpris de nombreux investisseurs et prévisionnistes.

  6. Inflation : quand les politiciens s’en mêlent

    Lorsque la Banque du Canada (BdC) a mis fin à son programme d’assouplissement quantitatif en octobre dernier, elle a fourni une certaine indication quant au moment où les taux d’intérêt seraient appelés à être rehaussés.

  7. Nouveaux variants préoccupants dans la chaîne d’approvisionnement

    Le rapport sur l’indice américain des prix à la consommation (IPC) de cette semaine a montré une fois de plus que l’inflation élevée est largement concentrée dans les biens.

  8. Aussi intemporel qu’un film de Noël

    Mercredi, la Banque du Canada (BdC) a réaffirmé son indication prospective d’octobre, soutenant que le resserrement monétaire pourrait commencer quelque part entre avril et septembre, conformément à l’horizon prévu pour la fermeture de l’écart de production.

  9. Jusqu’ici, tout va bien…

    Que ce soit sous forme de liquidités dans les comptes de banques ou d’avoirs financiers, le patrimoine des Québécois a fortement augmenté en pandémie, et ce, partout au Québec.

  10. Une semaine qui n’a rien eu d’ennuyeux

    La semaine a été riche en rebondissements et le plus important d’entre eux avait à voir avec la pandémie.

Haut de page