Toutes les nouvelles

Trois questions pour un nouveau Conseiller en placement

Lors d'une première rencontre avec un Conseiller en placement, c'est habituellement le Conseiller qui pose les questions afin d'identifier les besoins et de lui permettre de bien connaître le client. 

Normalement, un Conseiller bien préparé réussit à cerner les problèmes et à apporter les solutions requises. Le client a également un rôle à jouer lors de cette première rencontre et devrait se préparer en conséquence. Voici trois questions importantes à poser à un Conseiller en placement:

1- Quels sont vos outils de recherche?

L'un des principaux facteurs qui détermine le succès d'un portefeuille est souvent les outils de recherche qu'utilise le Conseiller en placement. De bons outils permettent de prendre de bonnes décisions. La recherche ne garantit pas les rendements, mais permet plutôt de minimiser les erreurs.

2- Quelle est votre stratégie sur le plan du service?

Les études démontrent que les clients changent de Conseiller pour deux principales raisons : la piètre performance du portefeuille et le manque de service. Si c'est le cas, pourquoi ne pas poser les questions au départ? Les études démontrent également que les Conseillers en placement ne gèrent pas très bien les attentes des clients. À la base, il est important d'établir la fréquence des suivis téléphoniques et des rencontres désirées. La communication est primordiale pour maintenir une relation d'affaires saine et prospère à long terme. 

3- Comment êtes-vous rémunéré?

Après tout, l'industrie des valeurs mobilières est réglementée au point où la compensation devrait être transparente. Savoir comment un Conseiller en placement est rémunéré peut vous permettre de comprendre s’il est biaisé dans ses décisions et d’identifier un conflit d'intérêt potentiel. La majorité des Conseillers en placement travaillent à commission. Ils doivent donc vendre des actions, obligations et fonds mutuels pour vivre. Il est important de savoir quels genres de produits ils peuvent vendre.

S’agit-il de produits provenant de leur compagnie ou sont-ils plus indépendants? Même s'ils peuvent vendre différents produits, est-ce qu'ils favorisent un produit plus qu'un autre? Si oui, pourquoi? Une relation avec un Conseiller en placement est probablement l'une des plus importantes relations d'affaires qu'on peut avoir. Il est donc primordial de poser les questions clés pour faire le bon choix.

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page