Toutes les nouvelles

Sept noms qui influenceront l'économie

Voici à notre avis les 7 personnes dans le monde qui ont le plus d'influence sur la direction que prendra l'économie mondiale et qui touchent ainsi de près ou de loin votre quotidien. Politiciens ou gens d'affaires, ces individus auront les projecteurs braqués sur eux continuellement dans les mois et les années à venir.

1) Barack Obama. Nouveau président, nouvelle vision, nouveau style de leadership. Il commence son mandat avec des enjeux qui modifieront l'humanité, notamment résoudre la pire crise financière, mais aussi la question des changements climatiques.

2) Ben Bernanke. Le président de la Réserve fédérale américaine a réduit les taux d'intérêt presque à zéro et devra demeurer ingénieux pour stimuler l'économie et épurer le marché de la contamination des prêts hypothécaires de mauvaise qualité.

3) Lawrence Summers. Il est un économiste brillant et un ancien ministre des Finances de l'ère Clinton. Maintenant, à la tête du «National Economic Council», il sera le pilote du plan de dépenses de l'administration Obama.

4) Timothy Geithner. Le jeune ministre des Finances (il a 47 ans) sera le nouveau médecin du secteur bancaire. Il a travaillé dans les tranchés lors de l'effondrement de Bear Stearns et de Lehman Bros, lui donnant de la crédibilité dans le monde financier, même s'il a été sali après avoir oublié de payer ses propres impôts.

5) Jean-Claude Trichet. Le président de la Banque centrale européenne a renversé sa politique monétaire d'augmenter les taux d'intérêt en réponse à la crise financière et a depuis été un des plus créatifs pour contrer la crise.

6) Warren Buffett. Même si ses investissements n'ont pas été épargnés en 2008, l'investisseur légendaire a profité pleinement de l'effondrement des marchés l'automne dernier pour réaliser des investissements majeurs.

7) Lou Jiwei. Comme président de la Chine Investment Corp., une société d'État ayant un actif de 200 G$, il a souffert de mauvais investissements sur certaines sociétés financières américaines comme Blackstone et Morgan Stanley. Maintenant, il se tient loin du système bancaire américain et augmente ses positions dans des institutions de son pays. Bien sûr, tous les chefs des grandes entreprises devront aussi faire preuve de résilience et montrer le bon chemin à l'économie.

(Source : US News)

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page