Toutes les nouvelles

Les banques américaines mordront-elles à l'appât?

Le nouveau plan présenté par le secrétaire au trésor américain, Tim Geithner, a été très bien reçu par les investisseurs hier.

Geithner a annoncé que le gouvernement américain investira dans des fonds au côté de firmes privées afin d'acheter les titres non liquides (toxiques) se trouvant à l'intérieur des bilans des banques.

De plus, le gouvernement propose de financer ces mêmes acheteurs. En offrant une source de financement à taux réduit, le gouvernement a bon espoir de créer un marché et de réunir acheteurs et vendeurs afin qu'ils s'entendent sur un prix. Les banques refusant de faire des ventes de feu, ce marché se trouve dans l'impasse depuis plusieurs mois. De toute évidence, c'est un plan intrigant qui a capté l'intérêt de plusieurs gros investisseurs, dont le réputé gestionnaire Bill Gross de la compagnie PIMCO. Ce dernier a indiqué qu'il serait très intéressé à y participer et à en faire bénéficier ses clients.

Cet intérêt généralisé s'est traduit par un niveau d'optimisme rarement vu dans le marche boursier ces derniers temps. L'indice du Dow Jones industriel a augmenté de 500 points, ou 6,8% hier. Les titres des grandes banques américaines ont été parmis les plus performants, augmentant de près de 20 %.

Cependant, aussi populaire que le plan semble être à Wall Street, il reste difficile de déterminer si l'accessibilité au financement du gouvernement permettra de fixer des prix assez élevés pour inciter les banques à y participer.

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page