Toutes les nouvelles

Le taux directeur de la Banque du Canada reste à 0,25%

La réunion de ce matin des dirigeants de la banque du Canada ne fait pas de surprise. Il était largement prévu que la Banque du Canada (BdC) maintiendrait son taux directeur à 0,25 %. Puisque la reprise économique demeure à un stade trop précaire pour que la BdC modifie son engagement conditionnel de maintenir son taux directeur à 0,25 % jusqu'en juin 2010 ne réjouiront pas ceux qui souhait une hausse imminente des taux d'intérêt.

Avec la Réserve fédérale vraisemblablement sur les lignes de côté jusqu'en 2011 et avec les risques sur l'inflation restant orientés à la baisse, les Études Économiques de Desjardins sont d'avis que la BdC détient la marge de manœuvre pour amorcer son cycle de resserrement monétaire uniquement au dernier trimestre de l'an prochain.

Faits saillants :

  • L'inflation mesurée par l'indice de référence a été un peu plus élevée ces derniers mois que la BdC ne l'anticipait,
  • La BdC s'attend encore à ce que la croissance économique s'enracine plus solidement au cours de la période de projection et que l'inflation retourne à la cible de 2 % au deuxième semestre de 2011.
  • Sous réserve des perspectives concernant l'inflation, le taux cible du financement à un jour devrait demeurer au niveau actuel jusqu'à la fin du deuxième trimestre de 2010 afin que la cible d'inflation puisse être atteinte.

Source : Études économique Desjardins

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page