Toutes les nouvelles

Facebook en Bourse

Vendredi, Facebook fera son entrée en Bourse : 337,7 mil­lions de nouvelles actions seront mises en vente à un prix oscillant entre 28 $US et 35 $US.

Cet appel public à l’épargne (le quatrième plus important jamais survenu aux États-Unis, derrière ceux de AT&T, GM et Visa) devrait générer plus de 10 G$US.L’introduction du titre de Google avait rapporté seulement 1,67 G$US en 2004. Vu le nombre total d’actions de Facebook (2,5 milliards), sa capitalisation se situera donc entre 70 G$US et 87,5 G$US. L’exercice d’options, au cours des prochaines années, pourrait porter ce chiffre à 91 G$US ou même à 97 G$US.En comparaison, McDonald’s, Amazon et Disney valent respecti­ve­ment 95 G$US, 88 G$US et 61 G$US. Évidemment, beaucoup d’investisseurs voudront acheter le titre de Facebook, mais nous leur conseillons la prudence. Encore récemment, des sociétés comme Groupon, Zynga et Pandora ont en effet déçu, après un départ fulgurant. Il est toujours sage d’attendre quelques mois avant de négocier une nouvelle action (dont le cours peut facilement s’emballer) et d’établir un prix maximal qui représente bien la valeur de l’entreprise et ses perspectives de croissance. Autrement dit, l’ordre d’achat ouvert n’est guère opportun. Si vous désirez profiter tout de suite de la frénésie entourant Facebook, vous pouvez vous rabattre sur les entreprises, déjà inscrites en Bourse, qui créent ses applications.

Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici : journalmétro14mai2012

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page