Toutes les nouvelles

Comparer LinkedIn à Boeing?

L’appel public à l’épargne de LinkedIn a connu un succès retentissant. La presse spécialisée a parlé d’euphorie, de spéculation et de bulle.

Remettons les faits en perspective. Il est évidemment trop tôt pour parler d’une bulle. LinkedIn est la première entreprise de réseautage social à s’inscrire en Bourse. Il y a longtemps qu’une émission aussi porteuse n’est apparue sur le marché. À preuve, en une seule séance, le cours a plus que doublé à New York. Selon Deloitte, les revenus publicitaires des médias sociaux représentent toujours moins de 1 % des dépenses publicitaires totales. On saisit immédiatement le potentiel de croissance, auquel les investisseurs se montrent sensibles.

La possibilité de profit est d’autant plus considérable que les coûts de production et de vente restent pratiquement inchangés et que l’annonce bénéficie de seulement quelques centaines ou, au contraire, de milliards d’impressions (ou valeur brute du nombre de fois où elle est vue). Comscore nous révèle qu’au troisième trimestre de 2010, 297 milliards d’impressions ont été enregistrées sur Facebook, qui forme, comme LinkedIn, une imposante communauté. Est-ce que les profits attendus seront au rendez-vous? Est-ce que le chiffre d’affaires actuel de 243 M$ justifie la capitalisation boursière initiale de 4 G$? L’avenir nous le dira. Il est clair cependant qu’on ne peut comparer ce site d’échange de CV à une société industrielle traditionnelle comme Boeing, tant leurs réalités sont différentes. La première, en pleine croissance, monétise ses 100 millions de membres. Rien à voir avec un fabricant mature d’avions, dont les dépenses progressent au même rythme que le carnet de commandes...

Pour voir l’article original dans le journal Métro cliquez ici : journalmetro29mai

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page