Toutes les nouvelles

Comment déduire les intérêts d’un prêt personnel ou d’une hypothèque?

Il est possible pour un particulier en affaires (travailleur autonome, propriétaire d'entreprise, associé d'une société en nom collectif ou propriétaire d'immeuble locatifs) de transformer graduellement ses dettes personnelles dont les intérêts sont non déductibles de ses revenus en nouvelles dettes servant à financer des dépenses d'entreprises qui deviendront déductibles. On appelle cette technique «la mise à part de l'argent».

Cette technique est possible à la suite d'une décision de la Cour suprême du Canada. La nature de la dette personnelle qui sera transformée peut prendre différentes formes. À la base, elle peut provenir d'une hypothèque sur une résidence principale ou un chalet, d'un emprunt sur une auto ou un bateau, d'une marge de crédit ou même d'une dette de carte de crédit. En mettant en place cette technique, le particulier en affaires utilisera des comptes d'épargne avec opérations distincts afin d'isoler ses revenus bruts et ses dépenses. Ceci lui permettra de conserver des liquidités pour payer ses dépenses personnelles, d'effectuer ses paiements sur ses dettes d'entreprise s'il y a lieu, de rembourser ses dettes personnelles plus rapidement et d'emprunter pour payer ses dépenses d'affaires. Il est primordial de travailler de concert avec un spécialiste de la finance pour faire le montage fiscal de cette technique.

Dans cette période où le financement est plus difficile à obtenir pour les petites entreprises et les travailleurs autonomes, cette technique pourrait vous permettre d'accéder à des montants supplémentaires. Aussi bien en profiter!

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page