Toutes les nouvelles

Buffett investit dans l’eau

Comme vous le savez tous, l'eau potable est la ressource la plus précieuse sur Terre. Et l'eau potable est tranquillement devenue l'une des ressources les plus en demande dans l'économie mondiale.

Vivant dans l'abondance, les Nord-Américains ont souvent tendance à tenir l'eau potable en acquis. Par contre, la majorité des habitants à travers le monde pensent autrement, et pour de bonnes raisons.

En effet, 97% des réserves d'eau sur la Terre sont composées d'eau salée non potable. Ce qui signifie qu'il reste seulement 3 % pouvant être consommé par les humains... Et la majorité de ce 3 % se retrouve dans les glaciers. À la mi-décembre, les premiers ministres du Québec et de l'Ontario, de même que les gouverneurs de huit États américains, ont signé un accord interdisant toutes grandes déviations de cours d'eau du bassin des Grands Lacs.

Cela permettra d'éviter l'exportation par pipeline de près de 20 % de l'eau potable de la Terre vers des États assoiffés comme la Californie, l'Arizona et le Nevada. On peut dire que les États qui bordent les Grands Lacs, ainsi que les deux provinces, ont un bon œil sur l'avenir.

Un avenir où tout indique que l'eau potable deviendra de plus en plus rare. L'un des plus grand investisseurs de notre époque, Warren Buffett, semble également voir beaucoup d'avenir dans cette ressource. Il a démontré cette croyance dernièrement en faisant l'acquisition de neuf millions d'actions de la compagnie Nalco, un fournisseur de services pour le traitement des eaux...

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page