Toutes les nouvelles

Une douche froide sur le nouveau plan de sauvetage

L'administration Obama a dévoilé son plan de sauvetage pour le secteur bancaire. C'était mardi le 10 février.

Les marchés ont mal accueilli ce plan, anticipant davantage de clarté sur la façon dont les banques pourront disposer de leurs actifs toxiques (c'est-à-dire les actifs adossés à des mauvais prêts hypothécaires et les actifs non liquides). Le but du programme est de rehausser l'aide aux banques et au marché du crédit en utilisant les 300 G$US qui restent du 1er plan de sauvetage afin de créer un effet de levier de plus de 2 billions de dollars en financement provenant des marchés privés et de la Réserve fédérale. Malheureusement, le plan présenté ne règle pas de façon précise la méthode avec laquelle les actifs toxiques des banques seront évalués et traités.

On pourrait donc croire que l'administration Obama ne sait toujours pas comment corriger le problème de façon optimale. Les marchés financiers cherchent une direction actuellement. Ils ont besoin de clarté et de transparence afin de pouvoir espérer une reprise économique éventuelle. Souhaitons que des précisions arriveront bientôt et dissiperont le malaise qui règne toujours sur les marchés.

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page