Toutes les nouvelles

Les marchés boursiers récupèrent une partie de leurs récentes pertes

Les Bourses ont connu une semaine positive, malgré un début difficile. Le marché boursier américain semblait plus pessimiste lundi, alors qu'il chutait en fin de session. Il s'est cependant vite rattrapé, particulièrement mercredi à l'ouverture. Les bons résultats d'entreprise et un assouplissement des tensions entre la Chine et les États-Unis ont ramené la confiance. Vendredi matin, l'indice S&P 500 gagnait plus de 2 % sur la semaine, mais demeurait en terrain négatif pour le mois d'octobre. La Bourse canadienne a suivi le même parcours qu'aux États-Unis, alors que l'indice S&P/TSX a réalisé un gain hebdomadaire d'environ 2,25 % au moment d'écrire ces lignes.

Les taux obligataires étaient à la hausse aux États-Unis, mais n'ont pas pu rattraper complètement leurs pertes de la semaine dernière. La baisse importante des prix du pétrole a également fait chuter les taux jeudi, alors que cela pourrait limiter les pressions inflationnistes. Cela n'a toutefois pas duré et les taux ont repris le terrain perdu dans la nuit suivante, soutenus aussi par les bonnes données d'emploi publiées vendredi matin. Les taux de deux ans et de dix ans se retrouvaient aux alentours de 2,90 % et 3,20 % au moment d'écrire ces lignes. Les taux obligataires canadiens ont également connu une forte poussée. Les taux de deux ans et de dix ans étaient environ à 2,35 % et à 2,55 % respectivement vendredi matin.

Le dollar américain s'est apprécié en première moitié de semaine, mais les gains se sont effacés jeudi. Les devises européennes ont été plus volatiles. Si certaines données économiques ont d'abord déçu sur le Vieux Continent, les investisseurs ont ensuite très bien accueilli les rumeurs selon lesquelles une entente entre l'Europe et le Royaume-Uni sur le Brexit semblait à portée de main. La livre est passée d'environ 1,27 $ US mercredi à environ 1,30 $ US jeudi. La progression de l'euro s'est limitée à un centime. L'euro demeure sous 1,14 $ US. Le dollar canadien est redescendu à 0,76 $ US durant la semaine, mais a regagné un peu de terrain jeudi. La séance de vendredi a débuté sur une note légèrement négative pour le huard et plusieurs devises, alors que le billet vert a été stimulé par les chiffres d'emploi plus forts que prévu aux États-Unis.

Auteurs: 
Hendrix Vachon, économiste principal
Carine Bergevin-Chammah, économiste

Lire la nouvelle dans son entièreté.

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page