Toutes les nouvelles

Les États-Unis obtiennent une croissance plus forte que prévu du PIB réel : 5,7 %

Le PIB réel a augmenté de 5,7 % au quatrième trimestre selon la première estimation des comptes nationaux ce qui indique que la reprise se poursuit aux États-Unis.

Toutefois, des gains de plusieurs autres composantes du PIB proviennent en partie de l'appui des mesures gouvernementales de relance. Tant que la hausse du PIB ne se répercute pas sur l'emploi, les autorités publiques devront continuer à soutenir la relance en espérant que le secteur privé prenne pleinement le relais.

FAITS SAILLANTS

  • - Augmentation de 5,7 % du PIB au quatrième trimestre.
  • - La principale source de la forte croissance du PIB est le déstockage moins important effectué par les entreprises
  • - La consommation réelle a connu une croissance de 2,0 %.
  • - L'investissement des entreprises a augmenté de 2,9 %. Cette première hausse depuis le printemps de 2008 est due à une forte croissance de 13,3 % des investissements en équipements et logiciels. La construction non résidentielle continue de se contracter avec un recul de 15,4 %.
  • - L'investissement résidentiel a augmenté de 5,7 %, un rythme plus lent que la croissance de 18,9 % enregistrée à l'été.
  • - La croissance des exportations (18,1 %) a été plus forte que celle des importations (10,5 %). Le solde commercial s'est amélioré.
  • - Les dépenses gouvernementales ont reculé de 0,2 % alors que les dépenses militaires du gouvernement fédéral et les dépenses des États et localités ont diminué.

Les dépenses hors défense du gouvernement fédéral ont augmenté de 8,1 %. - Sur l'ensemble de 2009 (moyenne annuelle), le PIB réel a diminué de 2,4 % après un gain de 0,4 % en 2008.

C'est le premier recul annuel du PIB réel depuis 1991et le plus sévère depuis 1946.

Source : Études économique Desjardins

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page