Toutes les nouvelles

La reprise économique se solidifie, le PIB au Québec bondit de 0.8%

L'augmentation de 0,8 % du PIB réel en octobre rejoint les attentes des études économiques Desjardins qui tablait sur un gain mensuel de 0,7 %.

Cette hausse convaincante du PIB réel en octobre indique que la croissance économique du dernier trimestre de 2009 avoisinera les 3,0 %. Cette deuxième hausse trimestrielle consécutive permettra à l'économie du Québec de remonter progressivement la pente.

FAITS SAILLANTS

- Le PIB réel par industrie a augmenté de 0,8 % en octobre suite à la hausse de 0,1 % survenue en septembre.

- La production des industries de biens s'est raffermie de 2,1 % en octobre après s'être repliée de 0,3 % le mois précédent.

Les secteurs de la fabrication (+3,0 %) et des services publics (+3,4 %) ont enregistré les plus fortes hausses. Les industries reliées au secteur primaire ont également affiché une augmentation de leur production tandis que le secteur de la construction s'est légèrement affaibli en octobre (-0,3 %). - L'activité dans l'industrie des services a progressé de 0,3 %, malgré un repli de 0,7 % dans le commerce de détail. Seulement quatre des treize secteurs reliés aux services ont subi une baisse en octobre.

Source : Études économique Desjardins

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page