Toutes les nouvelles

La crise immobilière américaine s’estompe

Depuis quelques semaines, les données entourant le marché de l’immobilier américain nous envoient des signaux encourageants. Lorsqu’on analyse plus en profondeur, on remarque que certaines régions démontrent de la croissance sur le plan des prix ainsi qu’une baisse du nombre de maisons à vendre. 

La Californie, qui a souvent été identifiée comme un État précurseur, démontre justement des signes de stabilité intéressants. On se rappellera que la Californie était un des premiers États à entrer dans la crise. Les prix avaient baissé de près de 50 % de leur sommet et de 36,5 % par rapport à l’année dernière. Mais, pour la première fois en deux ans, les prix des maisons ont augmenté pendant deux mois consécutifs.

En plus du crédit d’impôt de 8 000 $US provenant du plan de relance d’Obama, la Californie offre également un crédit d’impôts de 10 000 $US pour les acheteurs qui désirent faire l’acquisition d’une nouvelle résidence. Le rebond qu’on remarque actuellement vient surtout des maisons plus abordables, où la baisse des prix combinée avec la baisse des taux hypothécaires ont permis à plusieurs de substituer un paiement de loyer pour un paiement hypothécaire…

Nous avons mentionné par le passé que la surprise de l’année 2009 pourrait justement être une reprise dans le marché immobilier américain.

Nous avons maintenant des preuves à l’appui qui indiquent un certain revirement et qui ajoutent du poids dans l’argument d’une reprise économique. La perte de richesse à la suite de la baisse des marchés boursiers et les pertes d’emplois demeurent toujours, cependant, deux aspects importants qui prendront du temps à se rétablir.

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Toutes les nouvelles Nouvelle précédente Nouvelle suivante

Haut de page