Voir toutes les publications

Bulletin trimestriel – Deuxième trimestre 2018

Commentaires du gestionnaire

C’est l’été et plusieurs d’entre nous sont partis en vacances ou sont sur le point de partir. Je reviens d’un séjour de deux semaines en Italie et, chaque fois que je visite un pays à l’extérieur de l’Amérique du Nord, je suis épatée de voir à quel point nous sommes à la fois tous différents les uns des autres et pourtant tellement connectés!

Comme nous sommes déjà à la moitié de l’année 2018, il s’agit d’un bon moment pour regarder l’état du monde du haut des airs. Sur la terre ferme, il est facile de se préoccuper d’événements qui, en soi, pourraient être problématiques pour les marchés : un président imprévisible à la Maison-Blanche qui menace les échanges commerciaux avec ses politiques autocentrées et des hausses de taux d’intérêt dans le monde entier.

Mais en fait, vues du ciel, les économies mondiales se portent très bien dans l’ensemble. Leur principale force? La vigueur économique mondiale, soutenue par la politique budgétaire expansionniste américaine, qui a incité le FMI à réviser à la hausse sa projection mondiale de croissance économique pour 2018 et pour 2019, celleci s’établissant maintenant à 3,9 %.

Il n’est pas étonnant qu’il soit si difficile de prédire la fin de ce cycle économique. Lorsque nous l’examinons de plus près, le bruit de fond qui alimente la volatilité nous assaille. Nous préférons donc faire tout notre possible pour garder une certaine distance et nous concentrer sur le suivi du cycle économique et des indicateurs avancés pouvant influencer les perspectives à court et à moyen terme pour les marchés.

Il s’agit d’un des plus longs marchés haussiers jamais observés, mais comme on dit souvent, les marchés haussiers ne meurent pas de vieillesse. C’est habituellement la politique monétaire qui les mène à l’échafaud. Comme les économies mondiales entrent dans une nouvelle ère de resserrement du crédit, les investisseurs devront faire face à une augmentation graduelle des taux d’intérêt et, conséquemment, à une baisse de la valeur des obligations. L’environnement économique et financier pourrait être favorable à une croissance de 5 % à 6 % des principaux marchés des actions. Toutefois, l’incertitude plane sur le marché obligataire, et il pourrait terminer l’année dans le rouge.

Dans notre gestion discrétionnaire de portefeuilles, nous continuons de composer avec les risques en optimisant la répartition entre les pays, les secteurs et les styles de même que la stratégie de change.

Finalement, la volatilité sera au rendez-vous pour le reste de la durée du marché haussier. La seconde moitié de 2018 s’annonce riche en occasions de placement, mais aussi en incertitude et en crises d’anxiété. L’inertie ne sera pas une option viable pour les investisseurs qui cherchent à atteindre leur cible de rendement à long terme, surtout dans un contexte où la politique monétaire et le marché obligataire sont en voie d’être normalisés.

À ce stade du vol, vous vous demandez probablement si vous devez commencer à chercher les sorties de secours. Les récessions sont une réalité de la vie et elles font partie du cycle économique. Nous pouvons affirmer avec certitude qu’une récession va se produire, mais nous ne savons pas quand. Il est donc préférable de garder votre ceinture de sécurité attachée, de vous préparer à de la turbulence et de conserver vos placements! Les choses se présentent encore bien du haut des airs!

Profitez du reste de l’été!

Chacun des conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) dont le nom est publié en page frontispice du présent document ou au début de toute rubrique de ce même document atteste par la présente que les recommandations et les opinions exprimées aux présentes reflètent avec exactitude les points de vue personnels des conseillers à l’égard de la société et des titres faisant l’objet du présent document ainsi que de toute autre société ou tout autre titre mentionné au sein du présent document dont le conseiller suit l’évolution. Il est possible que VMD ait déjà publié des opinions différentes ou même contraires à ce qui est ici exprimé. Ces opinions sont le reflet des différents points de vue, hypothèses et méthodes d’analyse des conseillers qui les ont rédigées. Avant de prendre une décision de placement fondée sur les recommandations fournies au présent document, il est conseillé au receveur du document d’évaluer dans quelle mesure celles-ci lui conviennent, au regard de sa situation financière personnelle ainsi que de ses objectifs et besoins de placement.

Voir toutes les publications Publication précédente Publication suivante

Haut de page